jeudi 30 octobre 2014

"Chef" le film ma critique


Salut à tous ou plutôt rebonjour car deux posts de ma part dans la même journée c'est suffisamment rare pour être souligner!


Ce soir dans "Entretien avec un blogueur" je vais vous parler du film "Chef" que je viens de voir et qui vient de sortir aujourd'hui dans vos salles obscures. Cet article est plus voué à vous donner un avis objectif (qui me connaissant, ne le sera pas, bien évidemment !) sur ce film qui pourrait intéresser plus d'un gourmet. Soyez indulgent c'est ma première critique de film.


Cette comédie écrite par Jon Favreau (réalisateur de "Iron Man" et "Cowboys et Envahisseurs" qui cela dit en passant un vrai navet!), réalisé par Jon Favreau et joué par lui même (ça commence à faire beaucoup) sur le thème de cuisine a attiré mon attention ce matin quand j'ai ouvert la feuille de choux quotidienne distribuée sur le quai du tram.  Scarlette Johansson, Robert Dawney Jr et le grand Dustin Hoffman sont réunis autour de Jon Favreau pour tourner un film minimaliste sur une passion commune : la cuisine ! (casting qui a de la gueule quand même!) 


Voici le synopsis: (je vais essayer de pas trop faire dans le Wikipédia)

Le chef Carl Casper, prodige de la cuisine, mène une vie rangée de chef dans un bon restaurant. Divorcé, il essaye tant bien que mal d'apporter de l'attention à son fils de 10 ans tout en pratiquant son métier qui le passionne. Un jour sa vie bascule suite à une critique assassine d'un blogueur de renom qui provoque chez lui un pétage de plomb dont la vidéo sera relié sur tous les réseau sociaux provoquant ainsi son départ des fourneaux. Avec une réputation ruinée, sans travail et sans un sous, il décide de poursuivre sa passion dans un food truck à travers les USA et renouer avec ses deux passions: son fils et la créativité culinaire.

Mon avis :

Sur le papier, j'étais pas vraiment emballé pour voir ce film, après Cowboys et Envahisseurs ce mec a perdu toute mon estime, mais bon étant ouvert d'esprit (enfin je crois) je me suis dit :" Tant pis, au pire ce sera un gros navet et je serai plus pauvre de 9€ !!!"

Et là et bien grosse surprise ! J'ai découvert un acteur/réalisateur qui aime vraiment la bouffe et qui sait le faire ressentir, c'est simple j'avais mangé avant d'aller au ciné, et j'avais encore plus la dalle en y sortant ! Mes yeux et mes oreilles ont subitement eux une liaison direct sur mon estomac provoquant en moi une indéniable envie de manger (que j'ai finalement comblé en m'enfilant une bouteille de vin... attention l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ... comme la télé réalité). Tout y est, du "take away" traditionnelle américain à la cuisine française en passant par la cuisine hispanique ! Ça crépite, ça dore et ça croustille tout cela sur des aires endiablées de musique cubaine et de rock qui tache.

Les 3 grosses têtes d'affiches étant cantonnées à des 2ème voir 3ème rôles, cela permet de donner une dimension moins commerciale à ce road movie qui aborde des sujets qui plairont à la fois à tous les blogueurs tel que la réputation et la communication sur le web et leurs impacts sur la vie réelle et et à la fois pour les personnes qui se questionnent sur le choix de changer de carrière professionnelle pour se lancer pleinement dans l'aventure culinaire avec les bons et les mauvais cotés du métier.
Bref un vrai bon moment pour tout amateur de cuisine, de musique cubaine et de jolis panoramas.... 

Si il ne fallait retenir qu'une phrase de ce film c'est celle ci :"J'arrive à toucher la vie des gens en cuisinant! C'est ce qui me fait avancer et j'adore ça !" 

Je sais pas vous mais moi ça me parle ! Aller bonne continuation et rendez vous pour un prochain "Entretien avec un blogueur".

Par Saveurs Gustatives
Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/saveurs.gustatives





mercredi 29 octobre 2014

Beignet de piments doux " façon réunionnaise"


Salut à tous,

Profitez bien de cette semaine car vous allez assister à un vrai petit miracle !

"Quoi on a trouvé un vaccin contre Ebola, le SIDA et les clowns flippants ?"

Euh... non patate ! Mieux que ça ! Je poste une recette à base de poivron ! Le légume que je déteste le plus ! C'est pas un miracle ça ?

"Ah oué ? Et comment tu sais que ta recette est bonne?"

Et bien j'en sais foutrement rien !!!! ça c'est à VOUS de me le dire !!!!

                                                         

Bon après avoir trouver un consensus avec les petits lutins que j'ai dans ma tête, je vais vous expliquer cette démarche un peu saugrenu de vouloir poster une recette que je n'ai pas aimé.

La semaine dernière, dans mon panier de légume je me suis retrouvé avec 4 piments doux type corne de bœuf et là je me suis dit: NOoOOOOOooOONNNN!!!!!!!

La semaine va être dure !!!

En effet, quand j'en ai 1 je le refile à un ami mais là avec 4 j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et d'en faire une recette pour vous malgré mon dégoût. Pour cela j'ai décidé de masquer le goût du poivron avec une farce à base de poulet riche en épices (et oui comme les poulets avariés sur les rôtissoires ^^) et une pâte à beignets... comme pour les beignets de poivron farci à la réunionnaise.

Bon c'est d'inspiration réunionnaise car dans la recette traditionnelle c'est plutôt du porc ou du poisson qui est utilisé et les épices ne correspondent pas tout à fait. De plus, à la Réunion, ils utilisent de la farine de pois chiche pour réaliser la pâte à beignet ce que je n'ai évidemment pas dans mon placard. Bref ça n'a plus grand chose à voir avec une recette réunionnaise....

                                                                Mais je m'en fou ^^

Ingrédients pour 4 beignets de poivron: (1 par personne)

400 g de blanc de poulet
4 poivrons corne de bœuf (jeunes de préférence)  
1 oignon
1 gousse d'ail
1 citron
persil frais 
coriandre fraiche
gingembre
une c à c de cumin
une c à c de curcuma
une c à c de 4 épices

Pour la pâte à beignet:
125 g de farine
1 c à s d'huile neutre
1/2 sachet de levure chimique
eau


Laver les piments et faites une entaille dans le sens de la longueur. 

Vider les graines si vous n'aimez pas le coté trop piquant. Réserver

Hacher finement le poulet, l'oignon et l'ail et ajouter le gingembre, le cumin, le curcuma et le 4 épices. 

Extraire les zestes du citron

Faire  revenir la préparation de viande avec les zestes dans une sauteuse avec un peu d'huile pendant 5 à 10 min. En fin de cuisson, ajouter le jus d'un demi citron et les herbes fraîches (persil et coriandre).

Farcir les piments avec la viande.

Préparer la pâte à beignet en mélangeant la farine, la levure et l'huile. Ajouter l'eau petit à petit car il faut que la pâte coule en ruban continue quand on la verse avec une cuillère. Si elle est trop diluée, elle ne collera pas au piment.

Tremper les piments dans la pâte et plongez les dans une friteuse bien chaude. Quand la pâte à beignet prends une couleur dorée/brune, sortez les beignets et disposez les sur du papier absorbant pour éliminer le maximum d'huile.

Comme vous avez pu le constater, c'est pas la recette la plus diététique du monde, mais faut savoir se faire plaisir de temps en temps ! Accompagner le beignet de piment farci d'une salade et cela fera un belle entrée ! Bon Appétit !!



A j'oubliais, si vous avez essayé cette recette, votre avis m'intéresse qu'il soit bon ou mauvais comme ça je pourrai modifier la recette si besoin est. Si vous faites une belle photo de votre plat, je suis aussi très intéressé car les miennes ne me satisfont pas ! Merci à vous et gros bisous !



                           










lundi 27 octobre 2014

Pancakes aux pommes à la New-Yorkaise


Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien, car moi je pète la forme ! Aujourd'hui, je vous donne ma recette des pancakes aux pommes granny smith, une petite variante des pancakes natures qui restent ma référence pour le goûter du dimanche après midi ( et oui je suis trop feignant pour passer 1h  à faire des crêpes, ça je le laisse à ma petite femme... mais chuuuutte ! c'est un secret !).
Cette petite variante permet d'apporter une touche sucrée et acidulée dans cette recette qui ne contient pas de sucre et elle peut être aisément déclinée avec des fruits rouges ou des bananes. Mais bon, quoi de mieux que des petits morceaux de granny-smith bien acides pour sublimer cette recette traditionnelle de... "la grande pomme"

Pour la recette de la pâte à pancakes, j'utilise celle de Jamie Oliver car après en avoir essayé une bonne dizaine, je reviens finalement toujours à celle là car c'est celle qui se rapproche le plus des pancakes que j'ai pu mangé à New-York.

pancake à la new yorkaise

Ingrédients pour 10 pancakes (10 cm de diamètre environ) :

115 g de farine
3 œufs
140 mL de lait
1 pomme granny smith
1 c à c de levure chimique
1 pincée de sel


Séparer les jaunes d’œufs des blancs, puis mélanger dans un récipient les jaunes avec la farine, la levure et le sel.

Ajouter progressivement le lait (légèrement tiède) tout en battant la préparation pour ne pas faire de grumeaux.

Monter en neige les blancs d’œufs et incorporer les à votre préparation en mélangeant le tout délicatement avec une marise.

Astuce: Laisser reposer la pâte 30 min au réfrigérateur, vos pancakes seront alors plus gonflés à la cuisson.

Couper la pomme en quarts puis en fines tranches. Recouper les tranches en petits morceaux. Réserver les

Beurrer un poêle à crêpes et faire cuire à feu doux/moyen une petite louche de pâte. Disposer des morceaux de pomme sur la face non cuite du pancake puis une fois que la couche du dessous est cuite, retourner le pancake pour terminer la cuisson de la face avec les pommes.

Astuce: Si vous désirez des pancakes plus sucrés, n'hésitez pas à faire préalablement caraméliser vos morceaux de pomme dans un peu de sucre plutôt que d'incorporer du sucre dans la pâte car comme pour les crêpes, si vous ajoutez du sucre dans la pâte, ils ont tendance à être trop rigides lorsqu'ils refroidissent.

Dans la poêle, il doit se former à la surface de la pâtes de petites bulles d'air, cela signifie que la levure à bien fait son travaille et que vos pancakes seront bien moelleux!

Déguster les pancakes encore chauds avec du miel ou du sirop d'érable accompagnés de fruits frais ! C'est tout simplement sublime ! Allez a+ et bon appétit !

pancake à la new yorkaise


lundi 20 octobre 2014

Curry de porc aux patates douces


Hello tout le monde!

Ok ça fait une semaine que je fais le mort et que je ne publie rien, mais bon il faut savoir se faire désirer pour susciter le désir ! J'en fais un peu trop là ? Ok peut-être un peu trop mais je reconnais quand ce moment il m'est compliqué de tenir une cadence de 2 recettes par semaine car je suis beaucoup pris et cela nuis fortement à mon rendement en cuisine.

Aujourd'hui le chef Robin vous propose donc un curry de porc accompagné de ses patates douces... tout un programme !

Non en faite cette recette est simple comme bonjour et reste un moyen facile d'appréhender la cuisine épicée grâce aux senteurs du curry et au goût légèrement sucré de la patate douce. Attention épicé ne signifie pas s'arracher la bouche à coup de piment car cela dénature le goût du plat, brûle la bouche et peut éventuellement, pour les âmes sensibles, faire mal à la sortie ! Non là nous parlons bien d'une recette qui ouvre les papilles à des saveurs lointaines qui vous feront voyager le temps d'un simple repas....




Ingrédients pour 4 personnes:

600g de sauté de porc
3 patates douces
2 oignons
2 tomates roma
1 gousse d'ail
1 citron vert
2 c à s de persil haché
1 c à s de coriandre fraiche haché
1 c à s de curry de Madras (ou un autre mais je préfère celui-ci)
lait de coco
huile neutre (arachide ou tournesol)
gingembre (frais ou en poudre)
piment ( en poudre ou en pâte)

Préparation de la marinade

Dans un plat creux , hacher ensemble un oignon, la gousse d'ail, la coriandre et le persil .
Ajouter le jus du citron vert, la c à s de curry, le gingembre, un pointe de piment et lier le tout avec une c à s d'huile afin d'obtenir la consistance d'une pâte.

Couper la viande en petits morceaux et laisser la mariner dans la pâte de curry 30 min au réfrigérateur.

Préparation du plat

Dans une casserole d'eau bouillante, faire cuire les patates douces avec la peau 15min environ.
Planter un couteau dans une patate pour vérifier la cuisson, elle doit être légèrement ramolli sur l'extérieur et ferme à l'intérieur. Si elles sont encore trop dure à l'intérieur, laissez les refroidir hors de l'eau sans les peler, elles finiront de cuire dans leur peau.

Émincer en petits dés les oignons et faites les revenir dans une cocotte avec un fond d'huile. Une fois qu'ils sont translucides, ajouter les dés de tomate et laisser compoter 5 min pour éliminer l'eau.
Réserver les oignons de coté.

Dans la même cocotte, faire saisir la viande avec la marinade durant 5 à 10 min puis ajouter les oignons et couvrir à raz la préparation avec de l'eau. Laisser mijoter 1h (jusqu'à qu'il n'y ai pratiquement plus d'eau).

Peler et trancher les patates douces en rondelles ou en cubes et mélanger les à la viande et continuer la cuisson 5 min.

Voilà c'est fini, servir ce plat accompagner de riz blanc ou de haricots rouges. Je vous souhaite un excellent appétit...



mercredi 8 octobre 2014

Cookies tout choco


Salut à tous,

Aujourd'hui je laisse mon tablier à ma chère compagne qui mérite autant que moi les éloges faites sur les recettes de ce blog car les recettes sucrées sont parfois les siennes ou co-réalisées avec moi.

Elle vous propose pour celle-ci une recette de cookies tout chocolat ultra gourmande ! Et croyez moi avec le nombre de tests qu'elle a réalisée sur la recette des cookies, elle gère du tonnerre ! Ils sont comme je les aime, moelleux à l'intérieur et croquants à l'extérieur. Une vrai tuerie made in USA !

Dans les ingrédients, vous trouverez de quoi faire la pâte à cookies de base que vous pouvez utiliser avec d'autres variantes de garniture (noix de pécan, amandes, raisins secs...), laissez votre imagination faire le reste.


Ingrédients pour 15 cookies:

La base
115g de beurre mou
220g de farine
150g de cassonade
1 œuf
1 c à c d’arôme de vanille
1/2 c à c de bicarbonate de sodium
1/2 c à c de levure chimique
1/2 c à c de sel

La garniture
pépites de chocolat (autant que votre gourmandise le souhaite)
50 g de noix concassées
1 c à s de cacao en poudre

Mélanger le beurre et la cassonade puis ajouter l’œuf et le cacao et battre le tout jusqu'à obtenir une préparation lisse.

Ajouter la farine, le sel, la levure, le bicarbonate, les pépites de chocolat et les noix puis mélanger bien le tout et former 15 boules.

Disposer les boules sur une plaque de four et cuire à 160°C durant 15 à 20 min (plus vers 15 min si vous préférez comme moi un cœur fondant, plus 20 min si vous les préférez plus secs comme ceux du commerce)

Attention: ne pas coller les boules les unes au autres sur la plaque sous peine d'obtenir un seul méga cookie.

Voilà les cookies sont prêt ! Et nous vous souhaitons une bonne dégustation ! Bon Appétit...



vendredi 3 octobre 2014

Caviar d'aubergine minute


Bonjour à tous,

Aujourd'hui la facilité et le gain de temps sont mis à l'honneur !

Je vous propose une recette de caviar d'aubergine facile et "rapide", idéale pour un apéritif dînatoire entre potes à tartiner sur une bonne tranche de pain.

Chacun sait que les apéritifs dînatoires sont de vrais calvaires du point de vue de l'organisation. On veut toujours préparer un million de petites choses et on commence toujours à préparer ça à 18h alors que les convives arrivent à 20h et l'on fini par se rendre compte (souvent trop tard) que faire des vérines, des feuilletés, des dips.... et bien ça prend un temps fou ! Evidemment les invités arrivent, s'installent et commencent à boire l'apéro alors que vous êtes encore dans la cuisine qui ressemble à un champ de bataille digne d'une 3ème guerre mondiale ! Bref c'est pas agréable du tout !

Heureusement pour vous, le 5ème régiment d'infanterie de Saveurs Gustatives est là pour vous filer un coup de pouce grâce à son arme d'organisation massive (le caviar d'aubergine) qui vous libérera 50 précieuses minutes durant lesquelles votre seul mission sera de vous occuper de vous ou du reste de vos plats.... Bon ok ! c'est que 50 min mais c'est déjà ça ! 


Aller en avant mauvaises troupes !  Tous en rang ! C'est parti pour la recette ! Une, deux, une, deux...! 

Ingrédients pour 300g/400g de caviar d'aubergine: (environ un gros bol)

2 aubergines moyennes
1 gousse d'ail
1 demi jus de citron
huile d'olive
piment d'Espelette
sel et poivre

Couper les aubergines en deux dans le sens de la longueur.

Entailler profondément la chair de l'aubergine afin de réaliser des stries croisées sans couper la peaux .

Arroser la chair des aubergines avec l'huile d'olive (pas trop non plus car l'aubergine absorbe vite l'huile), saler, poivrer et saupoudrer de piment d'Espelette.

Emincer finement la gousse d'ail et disposer la moitié de la gousse par aubergine (sur une des deux moitiés pour être plus clair).





Rassembler les deux moitiés d'aubergine et rouler la entièrement reconstituée dans une grande feuille d'aluminium, et faites de même pour la seconde. Cuire au four à 180°C pendant 50 min. 

Pas la peine de surveiller c'est magique!


Une fois la cuisson terminée, retirer les aubergines de l'alu et séparer la chair de la peau à l'aide d'une fourchette.

Disposer la chair sur une planche à découper et hacher la finement avec un couteau.

Passer le caviar au chinois pour éliminer l'excédant de jus de cuisson, puis ajouter le jus de citron à convenance. Voilà c'est prêt !


Repos soldat ! Vous avez bien mérité l'accès à la mess des officiers ! La compagnie vous souhaite un bon appétit !



LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...